le Totalitarisme: intoduction

Publié le par 問道

   Le totalitarisme, ce grand méchant épouvantail qui fut agité dans tout les sens durant ce dernier XXème, est un animal particulièrement mystérieux. En effet, il se trouve toujours dans de lointaines et exotiques contrées, toujours chez les autres, quel que soit notre pays et la société dans laquelle nous vivons. Le totalitarisme, c’est toujours chez les autres, mais jamais chez soi, nous ne sommes jamais manipulés et « totalitarisés », nous autres qui pensons vivre dans un monde régit par l’ordre naturel des choses. Notre condition est l’unique possibilité de vie pour un homme, il ne peut en être autrement. L’autre ? Un pervers, un sous développé, un fou, un sauvage… qu’il faut aller civiliser.

   Cet animal, omniprésent est pourtant invisible à l’œil nue, seuls les auteurs de sciences fictions et de dystopie ont pue l’observer. Le meilleur des mondes, 1984, Fareinheit 451 en sont les plus brillantes descriptions de la bête. La lecture de Karl Polanyi, dans un langage moins littéraire mais plus savant, nous permet de bien comprendre la bête, son fonctionnement et sa nature. Beaucoup d’intellectuels se sont penchés sur la question, leurs travaux, au combien utiles et de grandes valeurs, hélas ne permettent pas de comprendre le sens profond de ce qu’est le totalitarisme, juste nous avons une idée, vague pourtant, de ses structures. Parfois, l’arrogance des uns, peu enclin à écouter ceux qui en viennent, sans avoir été totalitarisé. Peut-être est-ce la faute du lecteur, qui, lui-même vivant dedans, ne peut le comprendre ? Après, comme le disait Zhuang zi : le poisson n’a aucune conscience de ce qu’est l’eau !

   Ce travail ne prétend pas surpasser ce qui a été fait, mais juste, proposer des pistes de compréhension au lecteur que ça intéresse. Certains passages ou même certaines parties pourraient vous paraître farfelue, si vous appartenez à une des bannières citées. Le comprendre demande de faire preuve d’originalité. Il y a certainement aussi, des sujets oubliés, des sectes oubliés, mais, je ne suis qu’un homme, servez-vous des pistes que je propose pour faire ce travail ! Dans une première partie, il sera question d’étudier les principes d’un état totalitaire, l’ordre totalitaire. Le second proposera de lister les principales familles du totalitarisme pour ensuite voir pourquoi elles en sont, ce qui les rapproche et les distingues, et ensuite, notre relation au totalitarisme, pourquoi elle prend notre adhésion, par où elle nous attrape.

Commenter cet article