Le 4 juillet!!!

Publié le par 問道

 

   C’est la fête nationale du monde ! Certains esprits étroits et centrés sur eux même vont dire « non c’est juste la fête nationale des Etats-Unis », et il est regrettable qu’à l’heure de la mondialisation et de l’universalisme à tout crin, au métissage qui a vocation à devenir le genre humain… on raisonne en ces termes.

 

   Pourquoi alors choisir le 4 juillet comme fête nationale universelle ? Parce qu’à la base, effectivement fête des Etats-Unis, le monde entier (du moins ses élites, mais bon, comme l’Etat est le pays, surtout en ces temps ou l’Etat fait la guerre à la société pour l’idéologie…) rêve d’être les USA ! Même les soi-disant ennemis des Américains, au fond, ne sont que des envieux. L’exemple de la République Populaire de Chine est édifiant.

 

   Depuis environ très long siècle, ce pays appelé « USA » exerce une fascination sur les élites chinoises (une génération médiocrement éduqué, bien que très instruite, le résultat de la censure et de la rigidité des Mandchous à l’égard de la pensée et de la culture et de l’agression occidentale qui a ébranlé les structure et l’esprit des gens. Médiocre par leur naïveté à l’égard de la modernité, incapable d’en appréhender les dangers, alors que ses fondements ont été prévenus par la tradition.)

 

   Nous y voyons alors apparaitre des chrétiens de diverses obédiences américaines, et le Parti, aujourd’hui aide et encourage ces institutions à gagner en influence et en nombre de fidèles. Autre spécificité américaine copié sur les USA, le système scolaire, d’une médiocrité sans nom, qui a pour mission de rendre idiots. Ce qui explique le succès des dites églises américaines…

 

   Très tôt, juste à la sortie du berceau, on impose aux enfants des cours d’anglais ! Cela pour qu’ils soient « meilleurs que les autres »… car parler anglais rend meilleur, puisque langue des Américains, et en plus, ça facilite le business, seule activité qui fait l’humanité d’un individu (devinez dans quel pays on pense collectivement ainsi ?)

 

   Regardons alors les villes chinoises. Exit les quartiers populaires, l’urbanisme traditionnel, il faut faire des grandes avenues et des buildings (comme où déjà ?) L’automobile devient le centre de la civilisation urbaine, tout doit tourner autour d’elle. L’homme chinois, du reste, voue un culte sans fin à son automobile, elle lui permet d’exister par l’objet qu’il possède et de se montrer « grand » par ce qu’il consomme ! Voyez Shanghai, cette ville model dont sont si fier les élites ! A voir, on ne sait même pas que l’on est en Asie ! Une vraie réussite…

 shanghaicity.jpg

   La société de consommation, que cherche à construire par touts les moyens, le pouvoir en place. Tout les moyens, c’est par le quasi-esclavagisme de ce « trop plein » de population (combien de fois j’ai entendu la très poétique phrase « les Chinois sont trop nombreux » ? Et oui, il y en a en trop, rendez-vous compte, 1 milliard et demi de gens (officiellement ! 300 millions suffisent amplement …)

 

   Les jeunes gens y admirent le basket-ball et suivent la NBA. Ils ne savent rien des meilleurs du kung-fu  ou du ping-pong, mais savent tout de la NBA, jusqu’à veiller de nuit pour suivre les matchs à la TV ! La TV ou l’ont peut regarder les programmes TV, le yule, ou « entertainment » dans la langue qui rend meilleur. On y regarde un très original télé-crochet, qui n’existe pas aux Etats-Unis : China got talent… hein ? Si, ça existe ? Prouvez-le !

 

 

 

 


 

 

 

   Bon, ok, éteignons la télévision et allons au cinéma, ou les films n’ont rien à voir avec les blockbusters américains… alors que le western avait pour raison d’exister, la création du mythe américain, le Wuxia pan n’a rien à voir avec cela ! Pas de grands moyens et de grand spectacle dans ces films, mais de la modestie toute chinoise… la preuve !

 

 


 

 

 


 

 


   Donc voilà, je souhaite à tout les Chinois si fiers de ce que devient leur pays, si agité dés que l’on émet une réserve dans ce que fait le parti communiste, une joyeuse fête nationale ! Car cette fête doit être aussi celle de tout ces Américains par procuration ! Et je fais de même avec les chrétiens et les capitalistes coréens (qui tiennent eux aussi une couche bien gratinée ! Je leur souhaite de recevoir un jour la nationalité !

 

 


 

 

Commenter cet article