Discussion avec un libéral (conservateur en anglais)

Publié le par 問道

   Discussion avec un libéral (conservateur en anglais) à propos d’un post ici : La plate forme du blog du Monde  censure à l’arbitraire ce qui a le dont d’être particulièrement chiant !

 

Voici la réponse qui a été censuré :

    Tu dis n'importe quoi et je vais t'expliquer encore pourquoi, même si tu ne vas pas comprendre, parce que tu n'es toujours pas sortie de ton puits.

  Déjà, tu montres une connaissance du monde non occidentale absolument ridicule. Si tu trouves un seul peuple, une seule culture, ou les hommes aiment être écrasés et réduit à rien, je te montrerai une espèce très rare de merles blancs. Les cultures, c'est autant de penseurs et de sages, qui pensent sociétés, bien communs, vivre ensemble, que certains théoriciens de la politique et du pouvoir absolue. Par exemple, en Chine, il y a Men zi, et Han Fei Zi. On peut trouver une société et une culture démocratique, dominés par un état dictatoriale. C'était le cas en Chine auparavant par exemple, la modernité à l'occidentale (en gros, la technologie sans morale, juste efficace) joue un grand rôle pour généraliser la culture dictatoriale de l'état sur toute la société. Donc déjà un truc que l'occident devrait se reprocher. Le relativisme culturel est une peste hypocrite qui arrange bien certains sur le dos des autres et qui en fait, tue en profondeur les cultures.

  Les idéologies: à ce que je sache ce qui inspire les dictatures exotiques modernes sont des idéologies occidentales! Le capitalisme et l'industrialisation, c'est une invention occidentale, le communisme... Marx n'avait pas la peau noir ni les yeux bridés! Ces détenteurs de "la vérité" absolue, qui ont donc d'emblée exclus tout ce qui dépassait leurs théories ne pouvaient qu'engendrer l'esprit dictatoriale surtout chez des gens issus d'une société que leurs prophètes n'ont jamais vue de leurs yeux ni ne soupçonnaient les réalités  et les subtilités.
  Et, l'idéologie du "libéralisme solution universelle", c'est la même chose. Des gens qui n'ont jamais été confronté à la diversité humaines mais, en décrètes arbitrairement le destin et le bien être. Le communisme a fait pousser encore plus d'égoïsme et d'eaux glacées du calcules égoïstes... le libéralisme est voué à provoquer la même chose. Deux pommes du même pommier en sorte.
  Les pays qui prétendent rejeter l'occident, si tu te laisse berner par leur hypocrisie, c'est que tu es bon à berner. Dés qu'une de ces dictatures est en danger, c'est le protecteur France ou usa qu'ils ont toujours appelé au secours pour les soutenir! Aujourd'hui, c'est la rpc, le plus occidental des pays asiatiques, après la Corée, qui se rêve en nouvelle USA et qui singent toutes les mauvaises décisions occidentales du XIXeme siècle. Mao voulait révolutionner la Chine pour la faire correspondre à une idéologie occidentale, Deng et ses enfants justifient leurs politiques par l'histoire occidentale contemporaine.

  Sinon, le prétendu supériorité occidentale, c'est là une chose relative. Ce qui a sauvé l'Europe des Mongoles, c'est une chute de cheval fatale à Genghis Khan. Ce n'est pas une question de "supériorité" des uns sur les autres, mais plutôt, de choisir entre construire et aller détruire chez les autres. La deuxième voit est plus facile, on gagne toujours quand on veut détruire l'autre et qu'on s'y mobilise. Il y a aussi les circonstances historiques, par exemple, une bande de bédouins incultes, inspirés par un des leurs tout aussi inculte mais mégalomane en plus, ont coulés l'Empire perse et chassé les Byzantins de Syrie et d'Égypte! Ce n'est pas une supériorité absolue des uns sur les autres, mais le contexte historique précis et le temps qui joue aussi son rôle corrosif...

  Le monde non occidental, ce n'est pas qu'il essaye de s'adapter c'est qu'il est perdu, entre différentes idéologies, dogmes, et développe une schizophrénie dut aux deux derniers siècles d'histoires. Beaucoup de violences, des poudrières un peu partout dans le monde, des politiques d'autodestructions d'un point de vue de ces cultures, mais des "bonnes politiques" du point de vue de certaines idéologies occidentales... le monde a toujours été violents, pour des raisons de pouvoirs, de politiques, mais, les dogmes et idéologies ont augmenter le chaos! Comme on dit: "avec de l'idéologie, on produit du pouvoir". En attendant que tu me contredises en véhiculant les discours dominants, la doxa dominante plutôt, je te re-invite encore à sortir de tes idéologies et de tes croyances, pour aller étudier!

 

   Parler avec des gens qui ont la conviction d'avoir universellement et unilatéralement juste, sur la base de théoriciens, c'est fatiguant. Je suis en meilleur forme avec des gens moins dogmatiques.

 

 

  






A lire: "race et histoire" de Claude Levi-Strauss édité chez Folio essais

 

  

Commenter cet article